JE DIS NON À VÊTEMENTS!

 

_LUC3142
Vêtements, Automne / Hiver 2016

Hum… Hum … Un petit instant. Il faut que je prenne une grande respiration.

Je dois sortir de la fumée sortante de mes narines… 

C’est bon, j’ai enfin repris mes esprits. Je respire à nouveau…

 Mais, c’est plus fort que moi : je dis non ! Je dis non à « Vêtements » !

Pourquoi cette hystérie ?  

C’est très simple !

Ce collectif «  Vêtements », ce nouveau phénomène, dont la presse acclame et dont la mode raffole ; est, malencontreusement, pour ma part, une immense énigme !

Ces sept prodiges sont pour la plus tard passés par l’immense maison de couture portée par l’énigmatique Martin Margiela.

Celui-ci est connu pour refuser de se laisser prendre en photo et ne répond qu’aux interviews que par fax. Il renforce le culte en étant le porte-parole de son équipe et ne désire aucunement que sa maison de couture possède un logo.

_LUC3722
Vêtements, Automne / Hiver 2016

Avec tous ses magnifiques ingrédients, il n’est pas surprenant que cette belle équipe « Vêtements » reprenne en quelque sorte la même voie que leur mentor. De même que le fondateur, Demna Gvasalia, a fait ses classes au sein à l’ Académie d’Anvers et dans la grande école Louis Vuitton tout comme Margiela.

À l’égal de Martin Margiela, ce collectif  » Vêtements » aime mettre en avant des lignes géométriques pures. Il pratique aussi  le « recyclage couture ». Cette pratique consiste à trouver et à récupérer des pièces dans des marchés aux puces, dans des surplus militaires et des friperies. Les créateurs décident par la suite  de les retravailler dans un parfait savoir-faire artisanal et de haute couture, tout en gardant l’essence même du vêtement seconde-main.

_LUC3426
Vêtements, Automne / Hiver 2016

 

Né en mars 2014,  » Vêtements » choisit l’anticonformiste. Il rejete le mode de fonctionnement actuel des grandes maisons qui font appel à l’artisanat et au savoir-faire des ateliers parisiens. « Vêtements » désire fusionner le luxe à la culture underground. Ce collectif a pour autre objectif de placer, uniquement le vêtement, au coeur de sa fonction première : »habiller ».

La transformation au travers du « recyclage couture » donne aux habits fonctionnels une portée d’oeuvres originales.

Malgré toutes ses qualités résumées et ce savoir-faire démontré, je demeure toujours perplexe ! Pourquoi ?

Oui, pourquoi un tel désaccord ?

Actuellement, je reste de marbre face au concept énoncé. 

Pour dire vrai, je serai presque tentée de connaître l’identité des 6 autres créateurs cachée au coeur de ce collectif. Je comprends parfaitement le choix du « recyclage couture » qui rendrait presque les pièces  comme de sorte de ready-made. Mais, j’ai  des difficultés à me focaliser uniquement sur « le vêtement «  et à le voir émerger en tant qu’oeuvre à part entière. L‘état d’esprit de seconde main  et sa mise en avant,  paralysent toute poésie : Je le vois comme un objet chîné de luxe!

Oui, cela me fait, le même effet que  de boire un excellent champagne dans une ancienne bouteille d’eau en plastique Leader Price recyclée et stylisée. Vous aurez beau m’expliquer le concept en long et en large, je ne continuerai à me focaliser sur la bouteille en plastique ; et à sa valeur en tant que telle.

Que, dans leur dernier défilé, le collectif  » Vêtements » puisse embourgeoiser nos tabliers de cuisine ou bien nos gants de femme de ménage, je reste sans voix face à cette excentricité. Pour ma part, un tablier cuisine reste un tablier de cuisine.

En toute sincérité, j’ai cru véritablement perdre mes dents lorsque je me suis aventurée sur Net-A-Porter, SSense, Matchesfashion face aux prix et à l’enthousiasme des acheteuses.

Je perçois le travail du collectif « Vêtements » presque comme un excellent plan marketing et de communication qui gomme légèrement l’essentiel : la créativité. Il est  vrai que j’ai pu ressentir des papillons dans le ventre à la découverte de cette marque française.

Mais je fus vite frustrée de ne ressentir aucune jouissance visuelle.

Néanmoins, je suis totalement partisane que Demna Gvasalia,  fondateur de  » Vêtements », reste dans la continuité de cette recherche et la transcend  au travers de la maison de couture Balenciaga

_MON0408
Balenciaga, Automne / Hiver 206

Son tout premier défilé présenté à Paris pour la collection Automne/Hiver 2016,  ce jeune directeur artistique semble prendre un réellement plaisir ; et cela se ressent dans la  production.

Pour dire vrai, j’ai littéralement craqué sur les doudounes et blousons de ski oversize, ouverts vers le bas afin de mettre en avant les épaules. Je suis complètement tombée sous le charme des bijoux et des accessoires.

Une chose est sûre : ses fameuses boucles d’oreilles immenses faisant écho à l’épingle de nourrice vont faire absolument un tabac l’hiver prochain. J’ai totalement adoré sur la déferlante  des fleurs par-dessus les robes.  Elles semblent coulées comme une peinture sans fin jusqu’aux chaussures. Cela est très audacieux.

Car, je trouve  cette collection, un côté très anti-sexy  et streetwear et de l’autre côté , quelque chose de très néo-bourgeois, coquet voir même kitsch. J’adore cette ambiguïté.

Il faut dire que  Demna Gvasalia a un véritable talent. 

Cela ne gêne nullement que le collectif « Vêtements » va dans les prochaines saisons continuer à influencer la ligne créative de Balenciaga.

Cependant, je reste ferme dans mes idées.

 Je dis « NON » à « Vêtements » et je dis un immense « OUI » au nouveau souffle créatif chez Balenciaga. 

 

Dites Adieu à « l’anonymat » et à cette forme de « recyclage couture » et surtout à la distribution sauvage: vous êtes doués, nul besoin de tout ce packaging. Montrez vos beaux visage à la caméra et faites nous votre plus beau sourire. Cheese!

Source photos: Vogue
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s